Pages

vendredi 1 juin 2012

Du progrès

Hello !

Au moment où je tapote sur le clavier, je viens de finir un de ces fameux trucs de "nail art".
Un dégradé rouge orange-abricot.
Vous visualisez ?

 Sur le papier, enfin l'écran, c'est toujours beau, léché, parfait.

L'erreur, c'est de te représenter comme ça : nickel.
Parce que dans la réalité, c'est Hiroshima.

J'en ai foutu partout, surtout sur une main, comme tout le monde.
 Mais dans la foulée, une petite victoire tout de même : j'ai un ongle indécemment magnifique.

Un vrai couché de soleil sanglant sur Honolulu.
Je regarde cet ongle, je voyage.
J'vais même peut être y coller deux trois palmiers et un parasol.

Et comme le mec qui jouait du piano debout, pour moi ça veut dire beaucoup.



Sinon, au rayon cinéma cinéma tchi tcha, j'ai ENFIN vu Cosmopolis.

C'était tellement parfait, tellement au-delà de ce que j'attendais, j'ai pas de mots.

Ca veut pas dire que je le conseille.

Ca peut paraître snob, mais Cronenberg, du moins ce Cronenberg-là (je parle pas de l'époque Viggo Mortensen), c'est pas facile, facile d'approche.

 Du tout.

Mais si vous êtes prêt à rentrer dans la salle, tous dépouillés, à nu, sans a prioris de rien...ça pourrait bien vous retourner la cervelle.

C'est dit.  

See U !



This Outfit : 
Veste/jacket : H&M Trend 
Jupe/skirt : vintage 
Top brassière : American Apparel 
Boots : Cream Online