Pages

lundi 20 juin 2011

Insidieusement



Je me souviens, la première fois qu'on a entendu parler d'"Insidious", c'était pas encore "Insidious". C'était juste le nouveau film de James Wan.

Comme ça, ça a l'air de rien. Mais mettez-vous à la place d'un bon vieux geek fan de cinéma de genre, et c'est juste comme un nouveau Malick pour un abonné de Télérama.

Donc la première fois, on nous a juste balancé une image, ainsi légendée : "première image du dernier film de James Wan".

L'image en question représentait ce qui ressemblait à une vieille femme démoniaque, horriblement fardée et s'éclairant à la bougie (p'tite mère!).

A ce moment-là, un de ces longs frissons désagréables, qui vous rappellent que, tiens, vous avez un duvet le long de la nuque, m'a parcouru l'échine.

Quelques mois plus tard, premier trailer.

Les acteurs Rose Byrne et Patrick Wilson sont de la partie. Bon choix.

Le trailer, lui, a fait le choix d'une certaine sobriété et ne donne que peu d'éclaircissements.




Seulement, à la sortie du nouveau bébé de Monsieur-j'ai-fait-le-premier-Saw, la presse est quasi unanime : "Insidious" est une bombe de terreur noire et poisseuse.

Mad Movies parle de "vraie PEUR" (les mecs ont tout vu, le pire du pire, mais là, ils ont peur en mode majuscule). De son côté, Excessif (pas des poètes dans leur genre non plus), parle d'un film qui "broie la conscience".

Traduction : "ce film pourrait bien vous rendre cinglé".

Bon, bon. Là, je commence à me tâter un chouïa avant de retirer ma place à l'UGC des Halles.

Alors je vais sur Youtube, afin de voir des minis extraits. Prendre la température quoi.

je lis quelques commentaires. Aïe.

Ca parle de "se faire dessus", de la bonne idée d'emmener un pantalon de rechange. Le tout de manière unanime.

Je veux dire, personne ne dit "ce film est une daube, tu peux même y emmener ta ch'tite nièce tellement c'est soft".

Spéciale dédicace d'ailleurs à la malheureuse demoiselle qui dit ne plus dormir depuis plusieurs jours, regarder en permanence par-dessus son épaule et,last but not least, ne prendre sa douche uniquement les yeux ouverts.

On sait jamais qui pourrait subitement vous savonner le dos, alors que vous aviez les yeux fermés.

Tout ça pour vous dire, que je vais peut-être patienter et attendre sa diffusion sur Canal.

Ou alors, vous y allez pour moi et vous me dites si c'est visible, finalement.

Bien sur, je m'occupe de vous fournir le Xanax.

See U !





This Outfit :
Robe/dress : vintage 80 (boutique Made in Berlin)
Ceinture : chinée/thrifted
Boots : Chloë Sevigny pour Opening Ceremony