Pages

samedi 13 août 2011

white and stripes



Hello !

Oooh lala, je suis super fière de mon titre, c'est pas rien de le dire.

Je suis hautement spirituelle même après une bonne semaine de boulot (fierté crasse)

Ne m'en voulez pas, mais avec l'heure qu'il est, j'ai la cervelle embrumée d'un début de sommeil et fort peu d'inspiration.

Non vraiment n'insistez pas, j'en suis réduite à jeter un regard circulaire et désespéré autour de moi, pour chercher une miette d'inspiration.

C'est pathétique.

Ceci dit, il m'arrive un truc vachement excitant : j'ai testé l'auto-bronzant pour la première fois.

'Faut dire, ça fait bien deux ans que le soleil, notre maître à tous, me fait un méga doigts d'honneur.

Toutes les nénettes autour de moi trottinent sur mode cannelle, on pourrait presque sentir une odeur de caramel, mais moi nada.

Si encore j'avais un épiderme à la Dita Von Teese ou à cette petite louloute rousse dans True Blood (Oh non Jessica, ne t'approche pas du soleil malheureuse - C'est vous dire comme j'attends la suite)...

Mais moi c'est plutôt teinte blanc maladif. Oui voilà, la couleur qu'on prend au moment critique de la cuite à la vodka.





Donc j'ai investi (enfin investi...) dans un auto-bronzant, en spray, fini naturel, sans traces, blabla.

Tiens sans traces ! Au réveil, j'avais les jambes marbrées, on aurait cru un Savane de Papy Brossard.

Bon depuis, j'ai un peu pris le plis. Ca va mieux. C'est pas encore folichon, mais ça va.

La prochaine fois, je vous parle des films de John Hughes et de comment ça a changé ma vie (bon, en fait ça l'a pas changée parce que je les ai vu trop tard, mais ado ça m'aurait bien aidé).

En même temps, entre temps, je pourrais avoir vu Melancholia et ma vie pourrait donc vraiment avoir changé.

On verra.

See U !






This Outfit :
Tout/everything : chîné ou vintage/vintage or thrifted
Chaussures/shoes : New Look