Pages

dimanche 18 septembre 2011

Comme tu dansais bien le rock'n'roll



Hello !

J'ai jamais été le genre de fille "coiffée".

Si je porte la frange, c'est parce que c'est comme avoir une coiffure sans réellement en avoir une.

C'est très pratique quoi, ça ne demande pas le moindre effort.

De toute façon, barrettes et bandeau glissent, les serre-têtes me donnent un air idiot et je ne parle même pas de ce qui implique laque, gel ou autres mousses "structurantes".

Et puis, dans les magazines, ils le disent : la Française a le cheveu "wild".

Pas sauvage, non non, wild (la stupidité sans fond d'utiliser à tout bout de champs des mots anglais dans les magazines pour nénettes, me surprendra éternellement. Sérieux.)

Mais là, j'ai appris à faire cette espèce de coque années 60.

Et la fierté a transfiguré mon visage, genre vraiment.

Il faut dire que je deviens un peu obsédé par cette période.

Si on ne m'arrête pas, je vais me mettre à porter des robes "mod", des petits manteaux ajustés couleurs "Skittles" et des ballerines à la Courrèges.

Manque plus que je devienne fan d'Alexa Chung et salut "Lady Moriarty-petit mec".



I've never been a "hair" girl.
I have a fringe because it's like having a haircut, without actually having one, you know.

But my hair is often like a messy bush...that has never met a brush.

But look how great is this 60's hair ! My own masterpiece, so proud !

I've actually recently learned to do this, cause I'm starting to be pretty obsessed with this area.

If I don't control myself, soon I will be wearing mod dresses, psychedelic coats and Courrèges inspired flats.

And so long "Boyish Moriarty"
!




Sinon, au prochain post j'aurais certainement vu la nouvelle version de "Fright Night".

Et je serais ou bluffée ou vachement remontée.

J'ai tendance à perdre toute contenance lorsqu'on massacre une oeuvre qui m'est chère.

J'ai sérieusement pensé à monter un commando pour descendre De Palma, après son adaptation daubesque du "Dahlia Noir".

Alors quand j'ai entendu parler de ce remake, j'ai hurlé à la lune de désespoir.

"Purkwaaaaa ?????"

Pourquoi avoir fait un remake de ce chef-d'oeuvre de la comédie horrifique années 80 ?

Pourquoi avoir mis Colin Farrell dans le rôle de Chris Sarrandon ?

Je veux dire Chris Sarrandon avait eu une heure de gloire, une seule.

Et c'était ce rôle du vampire Jerry, cynique, charmant et putain-sa-race-beau-gosse.

Mais bon, j'ai lu dans une interview de Sieur Farrell, que même lui s'était insurgé, à la réception du scénario, de voir un des films favoris de son enfance remanié.

Avant de savourer chaque page du dit scénario. Donc, j'ai tendance à me dire qu'il sait ce qu'il fait finalement.

Ou alors, il a empoché un énorme chèque et est un génie de la promo.

Oui je sais, je suis d'une naïveté abyssale...




Next time, I would certainly have seen the new "Fright Night".

And I would be pissed off or enchanted ("enchanted"...really ?).

I mean, Farrell playing the amazing part of Chris Sarrandon ?

I mean really ?

I mean...no wait, imagine somebody asking you "name a movie starring Chris Sarrandon".
Your answer will be "Fright Night". It's actually the only answer you could give(let's be honest).

Cause this mowie is a f***ing gem of fun, horror and 80's culture.

The tribute to the Hammer's productions, the naive mother, the so cute and brave hero...

So, I'm a little bit scared of the new version, but hey, let's see !

Even Farrell says he's a huge fan of the original, so I'd like to think that he wouldn't have done anything stupid (we won't talk about "Daredevil" here...).

See U !





This Outfit :
Pull/sweater : chîné/thrifted
Jean skinny : Zara
Mocassins/loafers : Carel (vintage)
Sac/bag : vintage