Pages

samedi 28 janvier 2012

It was like James Dean, for sure




Hello !

Retour sur le front avec des nouvelles fraîches, fraîches, fraîches !

Depuis la dernière fois que je suis passée par ici, je n'ai toujours pas vu The Artist, ni Shame (pourtant l'argument de Michael Fassbender en full frontal pendant deux heures...).

Comme je suis rien qu'une emmerdeuse, j'ai préféré revoir Tucker and Dale fightent le mal, dont le seul titre est carrément évocateur.

Ca ne remportera pas un prix, on en parlera fort peu, mais il sort en salles et pour la détente, je vous le conseille.

C'est dit.

Depuis la dernière fois que je suis passée par ici, je me fous toujours de la tronche du chanteur de Foster the People, dont je redécouvre à chaque fois, avec émerveillement, le ridicule.

Pour ça, merci mec, tu es une mine d'or à fous rires.

Par contre, comme tout le monde, j'ai une opinion sur la surexposée Lana - si j'étais un mâle, je te courtiserais - Del Rey, en me demandant si on ne lui reprocherait pas juste d'avoir réussi sa chirurgie, elle.

Parce que l'argument de la médiocrité en live, je sais pas.

Vous avez déjà entendu Katy Perry en live ?

Voilà.

Alors, rien que pour avoir mis sur cette terre de cendres un "Blue Jeans", leave Lana alone !

See U !









This Outfit :
Manteau/coat : vintage
Camisole/top : vintage
Pantalon/Pants : American Apparel (thanks !)
Mocassins/loafers : vintage Carel
Chapeau/hat : celui d'Indy