Pages

mardi 3 juin 2014

Où ça se serre les coudes



Hello !

"On a souvent l’impression que certains revendiquent le droit de nous émoustiller tout en nous enlevant le droit de réagir à cet émoustillage…"
 (...)
 La violence exprimée n’est pas gratuite, elle a des causes."


Morceau choisi (et pourtant y'a que l'embarras du choix) des coms signés de petits doigts boudinés masculins, sur le post, qui a mon avis n'a pas fini de devenir viral, de la fantastique  Diglee.

Ici comprendre : "tu l'as bien cherchée aussi".
Tu te dis même plus qu'il y a des claques qui se perdent. Là, la bête qui sommeille en toi a envie de lui arracher les parties et de prendre la fuite, sa "virilité" entre tes dents, tes deux points rageurs levés vers un ciel témoin de ta fureur.


Ce post, quand elle l'a annoncé, je n'en finissais plus de l'attendre.
Il ne m'a pas déçue. Drôle et grave, argumenté, dense sans être indigeste.
Parfait.

Les coms "masculins" (attention, pas tous, certains expriment une grande maturité ET compréhension), d'avance je les connaissais, j'aurais pu les écrire moi-même.

Re-morceaux choisis :

- "Et donc on en est où ? Si je fais un compliment poli à une femme en passant dans la rue, je harcèle ?
 (...)
Je suis bien évidement solidaire des femmes qui subissent des agressions verbales ou physiques mais il faut faire attention à ne pas tout mettre dans le même sac. "

"Pourquoi en effet, assiste-t-on en France à un accroissement fulgurant de la drague bas de gamme, qui effraie les filles, et disqualifie de leur point de vue la quasi-intégralité de la gent masculine qui s’exerce à l’abordage urbain ?"

- "Attention donc ; à trop taper systématiquement, on efface les différences et on peut confondre ce qui était un compliment gratuit et gentle avec ce fameux harcèlement de rue."

- "Bien entendus, je n’accuse pas la gente féminine d’êtres paranoïaque, au contraire mesdames: Faites attention à vous. Mais je déplore seulement qu’à cause de ces comportement, un clivage se fait entres les deux sexe et qu’une véritable phobie de l’homme germe en vous."

-  " Sans vouloir entrer dans la caricature de « elles l’ont bien cherché » je pense qu’il serait néanmoins intelligent de se poser des questions sur les valeurs mise en avant sur un blog de ce type."

- "Peut être tu ne demandes pas cette approbation, mais je crois quand même que tu es déçue quand tes habits déplaisent, et que tu es contente quand on te trouve jolie."

- "C’est dommage a cause de mecs comme ça, on est privé de toutes interactions en pleine rue, alors que c’est un lieu propice à plein de rencontres. .."

- "Non vraiment. L’article est bien, je vomi ces pervers! mais en tant qu’homme, on ressent bien une haine envers la gente masculine, et c’est profondément injuste pour nous."


 J'ajoute en vrac : ceux qui te disent de te mettre à l'auto-défense (ah bah oui ma p'tite dame, t'as pas le choix, moi c'est ma nature, j'peux pas la combattre, donc apprends à m'en coller une !); ceux qui accusent l'autre (l'arabe, le noir, celui qui lui fait peur quoi); celui qui commence par "bouh les vilains, mais..."

Je vais peut être passer pour une "conne mal baisée", "une harpie féministe" ou une "gouine" (bah oui, quand tu leur fais part de ton désaccord, le monsieur, il comprend pas, t'es certainement pas normale), mais moi, ça me dépasse.

Et c'est de pire en pire.

Anecdote fraîche comme la rosée du matin, tout à l'heure, je rends visite à mon homme, en jean-marinière - mais avec du rouge aux lèvres.

Un vieux monsieur de bien 65 ans me lance un regard libidineux loooooooong comme un dimanche de pluie.

Le mec, t'as envie de le buter, là de suite.

Et qu'on vienne pas me dire "oui mais si c'était Brad Pitt qui le faisait ?"

1. Brad, c'est pas mon kiffe
2. Mon kiffe c'est Benedict Cumberbatch (ça peut évoluer, j'ai des crushs fluctuants selon les saisons)
3. Benny, il me fait le coup du regard libidineux dans la rue, non seulement le mythe s'effondre, mais en plus, je le mets à l'amende, en anglais dans le texte, s'il vous plaît.


Quand je me balade dans la rue, que ce soit en jean ou en jupe vinyle jaune AA, je n'attends pas qu'un homme vienne m'aborder, que ce soit du "tu viens boire un verre", "t'as un 06 ?", "bien charmante" ou "tu suces ?"

Je suis dans la rue, mec. Je vais donc d'un point A à un point B. Je suis pas en chasse de l'âme soeur, à la recherche d'un plan cul ou exposée au Louvre.

La rue est à moi, autant qu'à toi et c'est mon droit de m'y sentir bien, en sécurité, peu importe la surface de peau que j'y montre.

Je crois en la séduction, en ce qu'elle a de subtil et de sophistiqué, d'ambigu aussi.
J'ai des amies qui vont en boîte, en soirée etc, dans le but de rencontrer quelqu'un, pour "profiter" d'un moment entre adultes consentants, ou plus.
Normal. La chose est codée et le code, on le connait tous plus ou moins et on le décrypte, ou pas si on en a pas envie.

Mais la RUE, putain !

Et quand Diglee, qui a vécu une expérience assez traumatisante, s'exprime à travers ce qu'elle maîtrise si bien - son talent de dessinatrice - tu n'as pas à venir chouiner qu'on te castre, qu'on te frustre, parce qu'on est pas d'accord de cette manière avec laquelle tu nous traites, mais que toi, tu trouves normale.
Tu réfléchis, tu te regardes agir avant de déverser ta petite connerie machiste sans y toucher.
Oui, c'est ça, tu évolues ou tu fermes ta gueule.


See U !








 


This Outfit : 
Tout/everything : American Apparel 
Veste/blazer : Zara 
Chaussures/shoes : COS

19 commentaires:

  1. Très jolie :-)

    http://lemondeselonclaire.wordpress.com/

    RépondreSupprimer
  2. Complètement d'accord avec toi!
    Juste une question: d'où vient ce magnifique vernis à ongles BLEU? Je n'ai pas encore réussi à trouver Le Bleu parfait...
    :)

    RépondreSupprimer
  3. Je suis bien entendu d'accord avec toi - mais j'aimerais que l'amalgame drague de rue et harcèlement de rue ne soit pas fait. Je ne suis pas pour empêcher les rencontres dans la rue. Tu ne l'as pas clairement dit, mais j'ai l'impression que c'est un peu ce qui ressort de tes propos.

    Je suis une fille (je précise!), et j'ai rencontré un de mes amis chers dans la rue il y a quelques années. Il m'a draguée, j'ai accepté de me laisser aborder car il n'a ni été lourd, insistant ou bizarre et nous sommes restés amis.

    Bien entendu je ne cautionnerai jamais le harcèlement (de rue, de métro, et d'espaces publics en tout genre) mais je tiens juste à souligner que c'est possible de faire des rencontres dans la rue. Et que ce serait dommage "d'interdire" ça. (J'extrapole, je sais bien que tu ne l'as pas dit.)

    Enfin, j'espère ne pas avoir complètement mal compris tes propos, mais ce que tu as écrit à fait echo à une discussion que j'ai eue récemment avec des amis, et j'ai voulu réagir (alors que je suis d'habitude une lectrice de l'ombre...!)

    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Laurelas, je comprends tout à fait ton propos, qui découle d'un vécu et j'en ai bien l'impression d'une exception.

      Bien sûr, je n'interdis pas l'interaction dans la rue : je donne l'heure ou indique un chemin volontiers. Cependant, je ne supporte pas d'être abordée "lourdement", je trouve ça puéril, dérangeant et surtout, c'est un véritable "tue l'amour" pour moi. On peut le dire, ça fonctionne vraiment comme répulsif sur ma petite personne.

      Mais ça, ce n'est que mon opinion.

      Mon analyse se fait surtout d'après les commentaires lus et cités sur le site de Diglee et les comportements machistes qu'ils mettent en valeur.

      Après, je ne condamne pas mes congénères féminines, certaines ne vivent pas cela comme une agression, d'autres apprécient. Ce n'est pas mon cas, ni celui de Diglee visiblement, il me semble qu'elle le dit clairement. Mais non rien à faire, ça continue de faire la sourde oreille.

      Supprimer
    2. Ah mais évidemment, j'ode espérer qu'aucune fille sensée "n'aime" se faire aborder lourdement dans la rue!

      Effectivement, ma rencontre est une exception.. qui confirme la règle. Je déplore quotidiennement à quel point certains semblent se trouver malins avec des remarques, des regards lourds et non-bienvenus.

      Cet ami, qui m'a draguée à l'époque, ne l'a pas fait comme "tous les autres" (les harceleurs j'entends) et je sais que si je n'avais pas voulu interagir avec lui, il n'aurait pas insisté et aurait tourné les talons.

      Bref. Je n'ai pas lu les commentaires sur l'article de Diglee (il y en a que trop!) mais je suis bien d'accord avec vous. (D'ailleurs j'ai aussi relayé son article qui met des choses en lumière intelligemment)

      Je souhaitais juste qu'il n'y ait pas d'amalgame entre drague et harcèlement de rue et trouvais dommage que tu semblais interdire à la rue d'être un terrain de rencontre :)

      Après, comme me l'a fait remarquer une copine sur Twitter, peut être que le problème au fond, c'est que beaucoup d'hommes, EUX, font l'amalgame, et revendiquent la drague "cool" alors que tout ce qu'ils savent faire c'est lancer des "mmmh charmante" à la volée.

      Bref, le débat est sans fin!

      Supprimer
  4. Absolument d'accord !
    Ne laissons rien passer, ne baissons pas les bras !

    RépondreSupprimer
  5. Canon ta tenue! J'adore le mélange blazer à rayures, short et derbies!
    XO
    Jeanne
    http://fashiomusingsdiary.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
  6. haha, that last photo! Oh my god, your legs!!!!!!!! There is no shoe you couldn't rock, Lady!

    RépondreSupprimer
  7. Je suis fan de ce look, les chaussures sont vraiment géniales et le blazer est top également!

    L.A

    RépondreSupprimer
  8. My kinda style.....The Zara jacket should be mine! xx

    RépondreSupprimer
  9. Très joli look!
    Deltreylicious
    http://blackbeauty-mode-tendance.eklablog.com

    RépondreSupprimer
  10. Excellent ton article! tellement vrai...... il y a des gens qui n'ont pas été eduqués correctement!

    et ton look est top, jadore!

    www.once-in-paris.com

    RépondreSupprimer
  11. Rohhh que j'aime cette veste et ce sac !
    CA-NON !
    Bises.
    www.artemis-leblog.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
  12. Super cool, comme d'habitude !

    http://the-flying-girl.blogspot.be/

    RépondreSupprimer
  13. "Mais la RUE, putain!" Hahaha
    I love you!
    x

    RépondreSupprimer
  14. Hey,

    HipHop artiste ProvySuflayy publié «A Star Brite Burnin 'le premier single de son nouvel album!

    Découvrez la vidéo de musique maintenant sur ​​youtube!
    http://www.youtube.com/watch?v=X06H7IVEbAY

    Allez acheter maintenant sur ​​iTunes et autres détaillants en ligne pour seulement $ 0,99 cents!
    lien iTunes: http://bit.ly/1ex3cbq

    RépondreSupprimer