Pages

samedi 23 avril 2011

Our common goal was waiting for the world to end




Hello !

Aujourd'hui, je vous parle de Tumblr.

Je passe entre une demi-heure à deux heures par jour sur cette plateforme qui, soyons honnête, ne sert pas à grand'chose.

Mais le grand plus, c'est qu'en général, ton Tumblr parle pour toi. Moi, quand je parcours le mien, je m'y reconnais tellement que c'est impressionnant. Je n'ai de cesse de rebloguer tous les concepts d'affiches de "Suspiria", de vieilles photos de Chloë Sevigny, des tenues boyish affolantes, des "geekeries" en tout genre, des extraits de films, etc.

Sur Tumblr, c'est un peu comme Meetic, l'histoire de fesse en moins. Tu as tendance à tomber sur des gens qui vivent à 3000 kilomètres d'ici, mais partagent exactement les mêmes passions. C'est vraiment le must de l'échange en ce qui me concerne.

Alors oui, tu vas croiser une centaine de photos de chatons mignons, de petits chiots, de sacs Chanel photographiés en mode "je-crois-encore-que-se-prendre-pour-David-Hamilton-c'est-vachement-novateur" (ben on est en 2011 loupiau, hé ho !), mais au milieu de cette jungle rose bonbon, on tombe facilement sur le concept qui tue, genre CA, ou encore Ceci.

Et je te parle pas de Ca, de Cette tuerie-ci ou de Celle-ci.

Bon, je vous laisse avec ce post pas très très bien rédigé, il faut le reconnaître. Mais je promets que le prochain sera plus sympa, drôle et spirituel.

See U !






This Outfit :
Veste de papy/Grandpa jacket : Chinée/thrifted
Robe/dress : Zara
Boots : vintage