Pages

samedi 4 août 2012

En berline à Berlin - Acte II


Hello !

Miraculeux, non ? Je donne des nouvelles.

Sur ces quelques épreuves, vous pouvez admirer un pantalon que j'affectionne pas mal, mais surtout une partie du quartier Mitte, notre coin favori en fait.

Rien à faire, on revient toujours dans les environs, s'affaler à une terrasse pour boire une bière, ou une Bionade, dans mon cas précis.

La première journée a été folklorique, à chercher l'hôtel et balader mon poids en valises à travers la ville.

Mais on retrouve vite ses marques.

Moins de visites cette année - tant on en avait fait pendant deux semaines, l'an passé - beaucoup de  furetage, grignotage en tout genre, voire engloutissement.

Pas mal de consommation de base aussi.

J'ai enfin trouvé la boutique Humana consacrée au vintage et y est déniché une sorte de gilet en laine-poncho, qui va piquer les yeux de beaucoup.

J'assume.



Sinon,pour la première fois de ma vie - et la dernière, oh oui ! - je suis entrée dans un Primark.

La fameuse boutique qui propose - selon sa devise - "une mode incroyable à des prix incroyables".

En fait, à l'arrivée, un Tati  anglais.

Mais en fouillant, comme les trois quarts de la population féminine berlinoise présente ce jour-là, j'ai déniché un ou deux trucs.

Dont mon poids en collants.

Un pull vert.

une chemisette sans manches.

Deux paires d'escarpins.

Alors là, bluffée pour les pompes, BLUFFEE !

Rendons à César, bla bla bla, elles sont pas mal découpées et vachement confortables...dans le sens où la paire est à 12 euros, quand des pompes dégueulasses, d'une qualité à vomir, sont à 99 chez New Look.

Du coup, je trottine sans peine dans la capitale teutonne.

Voilà la version "anis" en démo ici.

Aussi trouvée, cette veste.

CETTE VESTE.

Voulue depuis deux ans, jamais dénichée.

Je ne voulais pas de copies, pas satisfaite d'aucune version proposée à Paris...

En entrant dans un Urban Outfitters, le premier de ma vie - mince, qu'est-ce que c'est nickel et bien présenté - je tombe sur celle-ci au rayon vintage.

Amour fou.

J'arrête pas de penser au p'tit militaire étroit d'épaules qui l'a portée avant moi.

Mec, merci.

Sur ce, je vous laisse, je vais me régaler d'un bagel sésame-creamcheese au Dunkin Donut du coin !

See U !




This Outfit : 
Veste/jacket : vintage (Urban Outfitters)
Pull/sweater : American Apparel
Pantalon/trousers : Zara 
Sac/bag : Urban Outfitters (en ce moment en soldes, visiblement)
Chaussures/shoes : Primark