Pages

jeudi 15 novembre 2012

This is hardcore


Hello !

Hier fut un jour béni.

Hier fut le jour où, enfin, je vis Pulp.
Pour de vrai.

A l'Olympia, devant lequel je n'avais pas eu le temps de piaffer, tant nous sommes arrivés ric-rac, Jarvis a fait son show, toujours élégant et facétieux, malgré la bonne cinquantaine approchant.

Oui, malgré l'âge, Jarvis fait toujours fondre les filles.

Et les garçons.

Ce mec bizarrement  sexy, qui se meut et chante comme personne, me fascine très franchement.

Si tout le monde attendait "Common People", moi, c'est "This is hardcore" que j'espérais.

Alors quand les premiers rythmes lancinants ont commencé, quand les premières notes de piano ont retenti et quand la salle est devenue rouge sang, j'ai décollé.

La première fois, je m'en souviens, c'est via son clip que j'ai découvert "This is hardcore".

Rétro, esprit film noir, élégant. Splendide.

Quand à la fantastique pochette de l'album éponyme, je l'ai eu longtemps collée sur une chemise de cours à la fac.

Hier, je n'ai pas été déçue, ce morceau restera mon souvenir le plus mémorable de tout le set.

Ainsi que "Disco 2000", dont là aussi je n'ai cessé de voir le clip, le sol multicolore de son club et les bottines rétro 60's beiges de son héroïne.

Et je me suis souvenue combien il me fallait ces bottines, là, tout de suite.

Don't make a move 'til I say, "Action." 


See U !



This Outfit : 
Veste/Jacket : Gat Rimon
Jupe/skirt : Asos 
Le reste/everything else : vintage